16 novembre 2007 Édition Vol. 10 No 4.
Nouvelles

16 novembre 2007
Colloque annuel d’AGRIcarrières

Le 13 mars prochain, aura lieu le 8e colloque annuel d’AGRIcarrières, à Drummondville. C’est sous les thèmes du développement et de la reconnaissance des compétences en milieu de travail que seront conviés les producteurs et productrices agricoles ainsi que les différents intervenants du milieu de l’emploi et de la formation à participer à cet évènement.

Consulter la nouvelle

La formation en gestion des ressources humaines; un investissement qui rapporte!

Dans un souci d’améliorer les pratiques de gestion des ressources humaines en agriculture, AGRIcarrières a développé des modules de formation qui répondent aux besoins exprimés par les employeurs agricoles en cette matière.

Consulter la nouvelle

 

Un incontournable pour l’employeur agricole!

Faire une description de poste, réaliser une entrevue, fixer un salaire, rédiger une entente de travail et obtenir de l’information sur les lois du travail sont toutes des connaissances à acquérir lorsqu’on est un employeur agricole. Le manuel « Pour une vision moderne de la gestion des ressources humaines en agriculture » est un incontournable pour la gestion et le développement des ressources humaines dans les entreprises agricoles.

Consulter la nouvelle

Saviez-vous que…

Au cours de l’année 2006-2007, 355 personnes se sont établies en agriculture. Selon La Financière agricole ,
66 % de ce nombre était des femmes et 34 % était des hommes. L’âge moyen des individus était de 28,2 ans, ils détenaient en moyenne 14 années de scolarité et
92 % d’entre eux avaient suivi une formation agricole.  

 Source : La Financière agricole, Rapport annuel 2006-2007                  

Une nouvelle recrue pour Agrijob

Nous tenons à souligner l’arrivée d’Adriana Tavera Mendoza au sein de l’équipe d’Agrijob. Dès novembre, elle occupera le poste de secrétaire tout en soutenant l’accueil lors des périodes d’inscription achalandées. Nous lui souhaitons la bienvenue et la meilleure des chances dans ses nouvelles fonctions.

Message de la présidente

La main-d’œuvre étrangère; une ressource essentielle à l’agriculture!

 Au mois d’octobre dernier, le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC) a réalisé une activité de consultation portant sur le programme des travailleurs temporaires dans le cadre de la consultation pancanadienne initiée par Citoyenneté Immigration Canada. AGRIcarrières ainsi que les autres comités sectoriels de main-d’œuvre concernés étaient invités à soulever les enjeux et les défis liés à leur secteur d’activité relativement au programme des travailleurs étrangers temporaires.

AGRIcarrières a bien fait ses devoirs en participant activement à cette consultation. Plusieurs suggestions ont été émises dans le but d’améliorer le programme. AGRIcarrières a proposé, entre autres, que soient développés des outils d’information simples et bien vulgarisés à l’intention des employeurs qui sont en difficulté de recrutement et qui doivent évaluer si l’embauche de main-d’œuvre étrangère est une solution viable, économique et efficace pour résoudre leur problème de main-d’œuvre. Également, nous avons recommandé que soit accru le soutien aux entreprises en ce qui a trait à l’approche de gestion des ressources humaines et aux relations interculturelles. Les Centres d’emploi agricole dans les Fédérations régionales de l’UPA nous apparaissent les ressources les mieux placées pour jouer ce rôle.

Tout comme plusieurs autres secteurs d’activités, l’agriculture a grand besoin de ces travailleurs en raison d’une rareté de main-d’œuvre grandissante. Depuis plusieurs années, de plus en plus d’entreprises horticoles et plus récemment des entreprises d’autres productions, font appel au programme fédéral des travailleurs saisonniers étrangers temporaires pour s’assurer que les récoltes et la production ne seront pas compromises par le manque de personnel.

Tous les secteurs de production agricole seraient maintenant admissibles au programme en raison d’une pénurie généralisée au Canada dans les domaines de l’emploi peu spécialisé. Selon Service Canada, en 2006 au Québec, 420 employeurs ont accueilli 4 237 travailleurs étrangers en provenance du Mexique, du Guatemala et des Antilles pour des emplois saisonniers. Il s’agit d’une augmentation de 12 % par rapport à 2005.

La position d’AGRIcarrières a été fort bien reçue par les représentants du MICC et de la Commission des partenaires du marché du travail. C’est un dossier à suivre avec intérêt compte tenu des enjeux pour le Québec et pour l’ensemble du secteur agricole.

Bonne lecture!

Martine Mercier
présidente
Le bulletin Flashes, formation et main-d’oeuvre est publié
par AGRIcarrières, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de
la production agricole grâce à la contribution financière
d’Emploi-Québec.
© 2007 AGRIcarrières. Désabonnement