5 octobre 2009 Vol. 12 no. 2

ÉDITION SPÉCIALE "Brigade de l'emploi agricole"

Des brigades de l'emploi agricole sur les fermes du Québec 

Le 13 septembre dernier, AGRIcarrières et les Centres d’emploi agricole invitaient le grand public à venir rencontrer les brigades de l’emploi agricole sur les fermes du Québec lors de la 7e édition des Portes ouvertes de l’UPA.

C’est pour mieux faire connaître les différentes facettes des métiers de l’agriculture qu’AGRIcarrières et les CEA ont mis sur pied neuf brigades de l’emploi agricole qui se sont activées sur neuf fermes-hôtes.

En tout, ce sont plus d’une vingtaine de travailleurs passionnés par leur métier, qui ont échangé avec les visiteurs sur les sujets touchant à leur emploi. Les visiteurs ont pu, ainsi, en apprendre davantage sur la vie des travailleurs agricoles en se renseignant sur les tâches qu’ils accomplissent, les technologies qu’ils utilisent dans leur travail ainsi que sur le cadre de vie que leur offre leur emploi.

Au cours de cette journée,  13 300 personnes ont visité les neuf fermes où les brigades de l’emploi tenaient leur kiosque d’information.

« J’ai trouvé l’expérience très intéressante, c’est valorisant de pouvoir informer les gens tout en me servant de mon expérience professionnelle pour le faire » déclare un travailleur de la brigade de l’emploi de la région de Québec. En effet, les travailleurs se sont dits fiers et valorisés de pouvoir parler de leur métier à un public novice en la matière. Il s’agit d'un bon moyen pour corriger les préjugés et les idées préconçues que la population urbaine peut avoir envers les métiers agricoles.

Nous remercions tous les travailleurs du secteur qui étaient au rendez-vous pour faire découvrir à la population la richesse et la diversité du monde du travail en agriculture.

C’est grâce à la contribution financière de la Commission des partenaires du marché du travail et à l’appui des partenaires régionaux que cette activité a pu être réalisée.

Merci à toutes les personnes qui ont contribué, de près ou de loin, à la réalisation de cette activité :

Richard Masson, Richard Lazure, Linda Lavoie, Christiane Laroche, Kathy Hamel, Caroline Lafrance, André Labbé, Martin Méthot, Gilles Bilodeau, Lise Tremblay, Marie-Chantal Bélanger, Hélène Varvaressos, Mathieu Lemire Denesha, Jacques Gagné, Richard Théberge, Michaël Rouleau, Jhon Luna, Sonia Dubé, Brigitte Lafranchise, Claudia Côté, Noëlla Verville, Marie-Claude Fiset, Lise Fréchette, Christian Lapointe, Sébastien Demers, Maryse Marcotte, Maryse Labonté, Louis-Éric Trépanier, Marie-Josée Leblond, Pierre-Olivier Desjardins, Tony Milot, Florent Tremblay, Yves Trambouze, Mélanie Paiement Parenteau, Bergerie Jean-Guy Viau, Ferme Jean-François Riendeau et Sylvie Thériault, Ferme DGR Thibeault inc., Les fermes Gasser Ltée, Ferme de Warwick (2004) inc., Ferme Tschanz senc., Ferme Agrimatic enr., Fermes des pignons bleus, Ferme Girard senc.


Consulter l'album-photo de cette journée

La vie de travailleurs agricoles vous intrigue?
Voici le portrait de quatre travailleurs qui ont participé à l'activité "Les brigades de l’emploi agricole sur les fermes du Québec".

Jhon Luna
Ouvrier en production laitière
de la brigade de l’emploi agricole de la région de Saint-Hyacinthe

Jhon est arrivé de la Colombie en 2006 où il vivait sur une ferme laitière. Après avoir vécu à Joliette et à Montréal, il est venu étudier et a obtenu son DEP en production laitière à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe en 2008. Il travaille présentement à temps plein à la Ferme Alain Brasseur de Saint-Pie. C’est le Centre d’emploi agricole qui l’a référé pour l’emploi. Il aspire à reprendre les études en agronomie d’ici 4 ou 5 ans. Avant de déménager à Saint-Hyacinthe, il a profité des services d’Agrijob pour  travailler occasionnellement en agriculture.

Mélanie Paiement Parenteau
Ouvrière en production porcine
de la brigade de l’emploi agricole de la région du Saguenay-Lac-St-Jean

Mélanie est une mordue d’agriculture. Pourtant, elle en savait très peu sur le secteur avant de commencer son premier emploi en production laitière. « Je ne connaissais rien de l’agriculture, j’arrivais de la ville et ça m’intéressait d’apprendre le métier. Mon premier employeur m’a appris, alors que je partais de zéro! » dit-elle. Cette expérience de travail l’a amenée à s’inscrire en production laitière pout obtenir son DEP au Centre de formation professionnelle d’Alma. Les horaires de la production porcine étant toutefois plus faciles pour elle de concilier travail-famille. Mélanie s’est finalement dirigée vers ce type de production où on lui a offert une belle opportunité d’emploi. C’est le Centre d’emploi agricole qui l’a référée à la Ferme Victorien Fortin et fils, située à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, où elle exerce maintenant le métier d’ouvrière en production porcine. Le sentiment du travail accompli, la flexibilité des horaires de travail et la confiance que lui accorde son employeur lorsqu’il doit s’absenter sont tous des facteurs qui la motivent à travailler en production agricole.

Marie-Claude Fiset
Assistante-gérante en production laitière
de la brigade de l’emploi  agricole de la région du Centre-du-Québec

Marie-Claude a eu la piqûre de l’agriculture toute petite lorsque ses parents se sont établis sur la terre de son grand-père. C’est le contact journalier avec les animaux qui la mené à entreprendre le programme Technologies des productions animales à l’ITA de La Pocatière. Marie- Claude travaille à la Ferme Aston de Saint-Léonard d’Aston. Elle a débuté au sein de cette entreprise à titre de stagiaire. Elle occupe maintenant le poste d’assistante-gérante. Elle voit à l’ensemble des tâches reliées à la régie et à la gestion d’un troupeau laitier; le troupeau compte plus de 600 têtes. Marie-Claude n’a pas que trouvé un emploi sur la Ferme Aston, elle y a aussi rencontré son conjoint, le fils du propriétaire. Ils sont maintenant établis sur la ferme avec leurs trois enfants. Leur projet d’avenir : prendre la relève de la ferme.

Louis-Éric Trépanier
Gérant de ferme en grandes cultures de la brigade
de l’emploi agricole de la région de Québec

Né sur une ferme bovine, Louis-Éric œuvre dans ce domaine depuis toujours. Relève de la ferme familiale, Louis-Éric a complété un baccalauréat en agroéconomie à l’Université Laval à Québec. Le volet « économique » de sa formation lui a, notamment, appris à réfléchir différemment et à voir l’agriculture sous un nouvel œil.  Présentement, Louis-Éric travaille sur la ferme familiale où il accomplit différentes tâches; il voit autant à la gestion des ressources humaines de l’entreprise qu’ à l’entretien de la machinerie. Mais, ce qu’il apprécie le plus, ce sont les travaux aux champs (semis, récolte, arrosage). Ses aspirations : devenir propriétaire et diriger l’ensemble des opérations de la ferme, tout en s’impliquant dans la commercialisation des grains.
 

Une projection du site « Ta bouffe, du début à la faim! » à la ferme

Les jeunes qui ont visité l’entreprise Le Cactus Fleuri de Sainte-Madeleine pendant les Portes ouvertes de l’UPA ont pu découvrir le nouvel outil web d’exploration des métiers et professions du bioalimentaire « Ta bouffe, du début à la faim! ». En effet, afin de susciter l’intérêt des jeunes pour les métiers reliés au secteur de la production agricole, Mélanie Hamel, la répondante en formation agricole du Collectif en formation agricole de la Montérégie Est a organisé, dans les serres de l’entreprise, une projection sur grand écran du site web www.tabouffe.com. Les jeunes ont pu se régaler de popcorn tout en se découvrant les différentes activités disponibles sur le site. Félicitations pour cette belle initiative!


Je suis-AGRI-MANIAQUE
Prends ton avenir en main! Choisis une carrière en agriculture

AGRIcarrières vient de produire un nouveau dépliant promotionnel pour inviter les jeunes à venir découvrir les différents métiers de la production agricole sur le site web www.tabouffe.com . Avec comme slogan « Je suis AGRI-MANIAQUE », cet outil promotionnel s’adresse principalement aux jeunes de 9 à 17 ans. Il a d’ailleurs été utilisé dans le cadre de l’activité « Les brigades de l’emploi agricole » lors des Portes ouvertes de l’UPA pour inciter les jeunes à faire carrière en agriculture.

On peut télécharger gratuitement le dépliant « JE SUIS AGRI-MANIAQUE », sur le site web www.agricarrieres.qc.ca dans la section Métiers, sous la rubrique « Coffre à outils » Pour recevoir des exemplaires du dépliant, contactez Judith Lavallée au (450)679-0540 poste 8736 ou par courriel jlavallee@agricarrieres.qc.ca

 

COMMENTAIRES
Vous avez des commentaires sur le bulletin Flashes, formation et main-d'oeuvre, n'hésitez pas à les faire parvenir à l'adresse suivante: jlavallee@agricarrieres.qc.ca



Message du président

 

Le 13 septembre dernier, plus de 138 000 personnes se sont déplacées vers les fermes-hôtes lors des Portes ouvertes de l’UPA. L’engouement envers cet événement ne s’est jamais démenti, l’UPA a même enregistré un record d’achalandage pour cette septième édition. Cette participation démontre bien l’importance que l’agriculture occupe auprès de la population.

Cette année, AGRIcarrières et les Centres d’emploi agricole ont voulu profiter de la popularité de cet événement pour faire connaître plus amplement les métiers du secteur de la production agricole ainsi que les travailleurs qui y œuvrent. Une invitation a donc été lancée au grand public pour venir rencontrer les brigades de l’emploi agricole sur les fermes-hôtes.

Il me fait donc plaisir de vous livrer, dans ce spécial « Flashes, formation et main-d’œuvre », le bilan de cette belle initiative de valorisation des travailleurs et de promotion des emplois agricoles.

Bonne lecture!


 

Pierre Lemieux
Président

Le bulletin Flashes formation et main-d'oeuvre est publié par AGRIcarrières, le Comité sectoriel de main-d'oeuvre de la production agricole grâce à la contribution financière de la Commission des partenaires du marché du travail.
© 2009 AGRIcarrières. Désabonnement