24 septembre 2007 Édition Vol. 10 No 3.
Nouvelles

24 septembre 2007
Dépliant « Je travaille en agriculture, je pense santé et sécurité! »


AGRIcarrières vient tout juste de produire un nouvel outil d’information.  Ce dépliant s’adresse principalement aux travailleurs agricoles. Avec comme slogan « Je travaille en agriculture, je pense santé et sécurité! », il vise à sensibiliser les employés aux sources de dangers sur les fermes.

Consulter la nouvelle

Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture : visite de la nouvelle directrice générale

Le 13 août dernier, AGRIcarrières accueillait madame Danielle Vinette, directrice générale du Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture. Madame Vinette a profité de la réunion du Conseil d’administration d’AGRIcarrières pour faire part de la mission ainsi que des priorités d’action de son organisation pour la prochaine année.

Consulter la nouvelle

Gestion des ressources humaines : des initiatives qui motivent!

C’est le 18 juillet dernier, à Rougemont, qu’avait lieu le Party de fraises de la ferme Potager Mont-Rouge.  Ce rendez-vous annuel est une occasion pour les travailleurs  de fêter la fin de la récolte des fraises.


Source photo: Potager Mont-Rouge
 

Feu de joie, musique, danse, activités multiculturelles, et prix à gagner, font partie de l’animation lors de cet évènement qui vise à souligner la contribution des employés de la ferme.

Consulter la nouvelle

L’apprentissage en milieu de travail dans le secteur maraîcher: des besoins à explorer

AGRIcarrières a confié le mandat au consultant Bernard Belzile d’évaluer la pertinence d’élaborer une norme professionnelle pour le métier d’ouvrier en production maraîchère et un programme d’apprentissage en milieu de travail spécifique pour le secteur.

Consulter la nouvelle

Travailler après 55 ans : Et si ça devenait un choix ?

Les 13 et 14 novembre 2007 aura lieu à Montréal un colloque portant sur le choix de travailler après 55 ans. Cette initiative du Comité aviseur pour les travailleuses et travailleurs de 45 ans ou plus a pour objectif premier de sensibiliser aux nouvelles réalités travailleurs de 55 ans ou plus.

Consulter la nouvelle

Changement au sein de l’équipe d’Agrijob

Nous tenons à souligner le départ de deux personnes ayant travaillé pour le compte d’Agrijob : Sylvie Leduc, commis-secrétaire  et de Marie-Hélène Mathieu, agente de promotion. Nous leur souhaitons la meilleure des chances dans leurs futurs projets.

 

"Il n'y a rien de mieux qu'une journée de travail au soleil pour faire le plein d'énergie!"

Pour le bénéfice des lecteurs de ce buletin, nous publions le témoignage d'un travailleur agricole inscrit au service Agrijob. Ce témoignage est paru dans La voix d'Agrijob de juillet dernier.

Consulter la nouvelle

Activités

Une messe pour les travailleurs saisonniers étrangers

Le 29 juillet dernier, avait lieu à l’Oratoire Saint-Joseph une messe en espagnol célébrée à l’intention des travailleurs saisonniers agricoles mexicains et guatémaltèques qui œuvrent au Québec pendant la saison estivale. Cette messe organisée par la Fraternité Québécoise-Mexicana était présidée par Monseigneur Jacques Berthelet, évêque du diocèse de St-Jean-Longueuil, accompagné du Père Victor Guévara.

Pour en savoir plus...

Des employés mis en valeur à l’occasion des Portes ouvertes de l’UPA

Le 9 septembre dernier, des travailleurs agricoles de la région de Québec ont rencontré des citadins à l’occasion de la journée Portes Ouvertes sur les fermes du Québec. En plus de remettre des documents d’information, ils ont expliqué leurs tâches quotidiennes et ont témoigné de leur expérience de travail dans différents types de production (laitière, porcine et horticole). Ils ont répondu aussi aux questions des visiteurs et ils les ont informés des offres d’emploi disponibles dans la région de Québec.

Pour en savoir plus...

Message de la présidente

L’apprentissage en milieu de travail : un levier pour la gestion des ressources humaines

Comme vous le savez, AGRIcarrières déploie une énergie considérable  à l’élaboration de normes professionnelles afin de développer et de reconnaître les compétences en milieu de travail des travailleurs  agricoles. Selon les données fournies par Emploi-Québec, quarante-quatre apprentis et trente compagnons ont reçu la certification professionnelle décernée par Emploi-Québec en vertu de la norme professionnelle pour le métier d’ouvrier en production laitière.

AGRIcarrières considère l’apprentissage en milieu de travail comme un outil essentiel de développement de la main-d’œuvre pouvant soutenir la croissance et le développement des entreprises agricoles. En plus, la reconnaissance des compétences déjà acquise par les travailleurs stimulera leur intérêt à poursuivre leur apprentissage ce qui devrait, combiné à de bonnes conditions de travail, favoriser l’amélioration de la rétention de la main-d’œuvre dans le secteur.

Bientôt, les producteurs et les productrices de porc pourront s’inscrire avec leurs travailleurs au Programme d’apprentissage en milieu de travail pour le métier d’ouvrier en production porcine. Comme nous vous l’avons communiqué dans le dernier bulletin, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad, a confirmé à AGRIcarrières l’acceptation de la norme professionnelle relative au métier d’ouvrier agricole en production porcine. Un projet d’implantation de la stratégie d’apprentissage pour le métier d’ouvrier en production porcine a été déposé au Fonds national de formation de la main-d’œuvre (FNFMO) et est à l’étude actuellement. AGRIcarrières attend donc un octroi financier pour procéder au lancement de cette nouvelle norme et pour démarrer les activités de promotion en région.

Les métiers agricoles évoluent, nécessitent plus de compétences et de qualifications. Chez AGRIcarrières, nous avons pris l’engagement de développer des normes professionnelles pour les métiers où le besoin sera exprimé. C’est pourquoi nous conduisons des études pour vérifier les besoins en conséquence. À l’heure actuelle, d’autres travaux sont en cours pour développer une norme pour le métier d’ouvrier serricole. Nous explorons aussi la possibilité de développer une norme pour un métier lié à la production légumière de plein champ.

L’apprentissage en milieu de travail nous apparaît comme un levier pour le développement de la gestion des ressources humaines en agriculture: une démarche d’amélioration de la qualité dans l’entreprise par le développement et la mise en valeur de ses ressources humaines. En ce sens, nous comptons poursuivre avec vigueur les travaux nécessaires et surtout démystifier la démarche et la rendre accessible aux employeurs et aux travailleurs.

Bonne lecture!

Martine Mercier
présidente
Le bulletin Flashes, formation et main-d’oeuvre est publié
par AGRIcarrières, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de
la production agricole grâce à la contribution financière
d’Emploi-Québec.
© 2007 AGRIcarrières. Désabonnement