Production végétale
Métiers

Les métiers retrouvés dans ce sous-secteur sont les suivants :

  1. Producteur de pommes
  2. Ouvrier horticole en pomiculture
  3. Élagueur de verger
  4. Cueilleur de pommes

Pommes

La pomiculture concerne la production de quelque 40 variétés de pommes au Québec. Une dizaine de variétés seulement sont produites à grande échelle et se retrouvent sur le marché, alors que les autres variétés sont produites de façon plus artisanale par les producteurs. La production est d’abord destinée au marché, à l’état frais, mais aussi vers la transformation : production de jus (80 %), purée de pommes (15 %) et sous-produits disponibles à la ferme tels cidre, gelées et confitures (5 %).

En 1994, la production annuelle de pommes atteignait une valeur d’environ 31 millions de dollars.

En 1995, on dénombrait 700 exploitations on pomiculture, avec des vergers comptant de 1 000 à 4 000 pommiers. Chaque pommier produit environ 200 kilos de pommes annuellement.

La même année, le sous-secteur de la pomiculture comptait environ 1 500 postes de travail réservés à la main-d’œuvre familiale et 5 850 postes offerts à des travailleurs embauchés, surtout sur une base saisonnière.

La pomme possède une réputation enviable auprès des Québécois et la commercialisation du produit est bien réalisée, ce qui permet aux producteurs d’être compétitifs sur le marché.

La qualité et la variété des pommes devraient progresser encore davantage par l’amélioration de la production actuelle et par la création de nouvelles variétés.

Ces dernières années, les producteurs ont augmenté les superficies en plantation en plus de rajeunir leur verger, ce qui devrait se traduire par la création d’un plus grand nombre d’emplois saisonniers.