Production végétale
Métiers

Les métiers retrouvés dans ce sous-secteur sont les suivants :

  1. Producteur de grains
  2. Ouvrier agricole en production de grains

Grains | céréales, maïs, oléoprotéagineux

Le sous-secteur de la production de grains ou de grandes cultures regroupe les exploitations qui produisent et commercialisent des céréales (avoine, orge et blé), du maïs et des oléoprotéagineux (soya, canola).

La production de céréales, de maïs et d’oléoprotéagineux est principalement destinée à la consommation animale. Ainsi, moins de 5 % de la production est destinée à la consommation humaine et à la transformation. Un grand nombre de fermes où l’on produit des céréales et oléoprotéagineux sont également des fermes de production animale (bovins laitiers et bovins de boucherie).

La production de céréales et d’oléoprotéagineux représente une part majeure de l’agriculture au Québec. Ainsi, en 1996, elle représentait 31 % de la valeur de production de toutes les cultures.

Au total, la production représentait un volume de plus de trois millions de tonnes métriques pour des recettes monétaires d’environ 400 millions de dollars.

En 1998, on retrouvait 9 114 exploitations de céréales en oléoprotéagineux qui occupaient plus de 600 000 hectares en cultures.

En 1996, le sous-secteur a créé 10 047 emplois dont 6 640 étaient occupés par la main-d’œuvre familiale, 3 407 emplois étaient offerts à des travailleurs embauchés, surtout sur une base saisonnière (91 %).

Le sous-secteur prévoit pour les prochaines années augmenter la taille des exploitations et hausser la productivité et la rentabilité à l’acre. Il y aura un accroissement de la demande pour des ouvriers formés et capables d’utiliser les nouvelles technologies telle l’utilisation de systèmes de positionnement global par satellite (G.P.S).