Un projet d’intégration en emploi en production laitière voit le jour dans le Bas-St-Laurent
Partagez :
  « Lait nouveaux agriculteurs! »

Un projet visant à former et intégrer en emploi des personnes n’ayant pas ou peu d’expérience de travail et de formation en production laitière a été lancé le 28 février 2017 par le Carrefour jeunesse-emploi de Rimouski-Neigette et le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent. Développé en partenariat avec AGRIcarrières et  rendu possible grâce à l’appui financier de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), ce projet a pour objectif de pourvoir huit postes d’ouvriers sur des fermes laitières des MRC de Rimouski-Neigette et de La Mitis. 

« Avec ce projet, le Bas-Saint-Laurent innove pour recruter et retenir des travailleurs en emploi. La production agricole est un secteur économique important et vigoureux, la concurrence entre les secteurs d’activité est forte. Conséquemment, le secteur agricole doit absolument diversifier ses sources de recrutement et optimiser les bassins de main-d’œuvre disponible », précise M. Gilbert Marquis, président de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent.

Pour être admissibles, les candidats doivent être sans emploi et rechercher une carrière à long terme. Ils doivent également correspondre au profil souhaité, tant au niveau de la motivation, des compétences face à l’emploi, des capacités d’apprentissage que des attitudes au travail.

Les candidats sélectionnés participeront à un séjour de formation pratique rémunéré en entreprise de 24 semaines où ils débuteront un Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) d’Emploi-Québec en production laitière. L’étape ultime est l’occupation d’un emploi permanent et la poursuite du PAMT, jusqu’à l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle.

Dans le but d’assurer la réussite du projet, les employeurs qui s’impliqueront devront respecter différents critères, dont : offrir un poste permanent à temps plein et des conditions de travail compétitives, assurer la formation et l’intégration en emploi de leur nouvel employé et s’engager à poursuivre cette implication après la fin du projet.

 « Tout au long du processus, un soutien visant à favoriser l’intégration, la formation et le maintien en emploi, tant pour les producteurs laitiers que pour les candidats sera assuré respectivement par le Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent et le Carrefour jeunesse-emploi de Rimouski-Neigette », explique Mme Joanie Dubé, chargée de projet.

« Le principal défi consiste à offrir toutes les conditions gagnantes pour faciliter l’intégration des travailleurs en emploi. Pour gagner ce pari, on s’assure d’apporter tout le soutien nécessaire au recrutement, à l’accueil, à la formation et au perfectionnement axés sur le travail de base en production laitière », explique Mme Julie Potvin, vice-présidente au Carrefour jeunesse-emploi de Rimouski-Neigette.

Retour aux nouvelles