Mission

Fondé en 1995 en concertation avec l’Union des producteurs agricoles, la Société québécoise de développement de la main-d’oeuvre (SQDM) et le ministère canadien du développement des ressources humaines (DRHC), AGRIcarrières, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole, s'est constitué en mars 1998 en corporation sans but lucratif, en accord avec les orientations d'Emploi-Québec quant au développement des ressources humaines du secteur de la production agricole.

Il est formé de représentants du secteur qui ont un intérêt pour le développement des ressources humaines. Sa composition tient compte de la représentativité des régions, du développement des productions agricoles, du développement régional, ainsi que de l’efficacité dans la poursuite de ses objectifs et de la flexibilité dans son fonctionnement.

Consultez le dépliant d'AGRIcarrières.

    La mission d'AGRIcarrières
    Par le partenariat et la concertation, AGRIcarrières soutient et valorise l’emploi, la main-d’œuvre et le développement des ressources humaines afin de contribuer à la prospérité du secteur agricole. 

La vision d'AGRIcarrières

AGRIcarrières s’investit pour susciter la fierté de se réaliser dans le secteur agricole et faire des ressources humaines un facteur clé de succès dans l’amélioration des emplois et de la performance des exploitations agricoles.

Champs d'intervention :

De plus, AGRIcarrières, comme tous les autres comités sectoriels de main-d’œuvre, se
doit d’aligner son positionnement en fonction d’un processus de reddition de comptes à
la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), fondé sur des orientations
applicables à l’ensemble des comités sectoriels.

1. Assurer la représentativité du secteur;
2. Développer le partenariat et la concertation entre les partenaires;
3. Contribuer au développement, à la reconnaissance et à la pleine utilisation des compétences de la main-d’œuvre;
4. Contribuer au renforcement et à l’amélioration des pratiques en gestion des ressources humaines dans les entreprises;
5. Contribuer à l’enrichissement de la connaissance du marché du travail par la collecte et la diffusion de l’information stratégique sur les secteurs afin de mieux anticiper les demandes des secteurs et de prévoir leur évolution.

Rôles spécifiques :
1. Valoriser l’agriculture et promouvoir les emplois agricoles;
2. Réaliser des enquêtes et des études visant une meilleure connaissance du marché du travail et des besoins du secteur en matière de main-d’œuvre, d’emploi, de formation et de développement des ressources humaines, et en informer les producteurs, les travailleurs et les intervenants;
3. Contribuer au développement de la formation continue du secteur agricole pour les producteurs agricoles et leur main-d’œuvre;
4.    Soutenir le réseau des répondants en formation agricole;
5. Adresser des avis au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur lors de la révision et de l’élaboration des programmes de formation professionnelle et technique, quant à la pertinence de ceux-ci ainsi que sur leur contenu;
6. Appuyer les entreprises agricoles pour l’adoption de bonnes pratiques en gestion des ressources humaines;
7. Soutenir le réseau des Centres d’emploi agricole des fédérations de l’UPA dans leur offre de services;
8. Promouvoir des programmes gouvernementaux visant notamment la stabilisation des emplois et l’intégration des travailleurs aux emplois agricoles;
9. Réclamer des mesures et des programmes gouvernementaux adaptés à l’agriculture.