Septembre 2010Vol. 13 no. 2 

27 septembre 2010

 

Offre d'emploi - Agent de formation et d'information AGRIcarrières (Longueuil)

AGRIcarrières est à la recherche d'une personne pour pourvoir au poste d'agent de formation et d'information au sein de son équipe. Relevant de la coordonnatrice à la formation et à l'apprentissage, l'agent réalise des mandats et exerce un rôle-conseil dans le domaine de la formation (andragogie), la promotion et le développement d'outils afin de contribuer à la mission et aux objectifs d'AGRIcarrières.

La date limite pour poser sa candidature est le 1er octobre 2010.

Pour connaître la description du poste et les exigences requises, CLIQUEZ ICI.

 

Prochain colloque d'AGRIcarrières : à mettre à votre agenda

Le prochain colloque annuel d'AGRIcarrières aura lieu le 17 mars 2011.

Tous les producteurs agricoles concernés par la gestion des ressources humaines, les travailleurs ainsi que les différents intervenants du milieu de l'emploi et de la formation sont invités à participer à cet événement.

Les détails entourant le lieu et le contenu du colloque vous seront dévoilés dans le prochain bulletin Flashes qui sera publié en octobre prochain.

 

Embauche d'un coordonnateur à l'emploi

AGRIcarrières est heureux  d’annoncer la nomination de monsieur Robert Ouellet au poste de coordonnateur à l’emploi agricole.

Monsieur Ouellet a pour mandat d’agir comme conseiller en emploi et en gestion des ressources humaines auprès d’AGRIcarrières et des responsables des Centres d’emploi agricole (CEA) lors de la planification, de l’organisation, de la coordination et de la réalisation des activités en ressources humaines au sein des entreprises agricoles utilisatrices des services des CEA.

.Consulter la nouvelle

 

Étude sur les conditions de travail dans les productions laitière, porcine et serricole en 2009

AGRIcarrières procède à une étude sur les conditions de travail offertes en 2009 aux employés occupant à l’année des postes de  manœuvres, d’ouvriers et de gérants dans les secteurs d’activités agricoles laitier, porcin et en serre. Elle est réalisée grâce à une aide financière de la Commission des partenaires du marché du travail.

Consulter la nouvelle

 

Loi sur l'équité salariale - Date butoir : le 31 décembre 2010

Depuis les modifications importantes apportées au printemps  2009 à la Loi sur l’équité salariale qui avait été adoptée en 1996, toute entreprise comptant 10 salariés et plus doit réaliser un exercice d’équité salariale ou de maintien au plus tard le 31 décembre 2010.

Rappelons que cette loi proactive impose aux employeurs l’obligation de réaliser l’équité salariale dans chaque entreprise visée.

Consulter la nouvelle

 

Participez au sondage du CCRHA sur les besoins en main-d'oeuvre et courez la chance de gagner 100$

Le Conseil canadien des ressources humaines en agriculture (CCRHA) veut connaître les besoins en main-d'oeuvre des exploitations agricoles de petite taille à travers tout le Canada. Pour ce faire, les exploitants agricoles des fermes de petite taille dont les revenus bruts annuels sont inférieurs à 100000$ sont invités à participer à un bref sondage en ligne publié sur le site web du CCRHA. Ceux qui remplissent le sondage courent également la chance de gagner 100$.

Consulter la nouvelle

 

Du coaching personnalisé en GRH : et pourquoi pas ?
par Mélanie Hamel
Répondante en formation agricole
Collectif régional en formation agricole, Montérégie-Est

Depuis plusieurs années, le Collectif régional en formation agricole de la Montérégie, secteur Est offre une panoplie de formations en gestion des ressources humaines (GRH). Parmi celles-ci, on retrouve, pour une cinquième année, le coaching de formation en GRH afin de supporter le développement d’activités ou d’habiletés de gestion des ressources humaines dans l’entreprise. C’est Élisabeth Fortier, conseillère en gestion des ressources humaines, qui assure les formations et le coaching personnalisé en GRH.

Consulter la nouvelle

 

Fiesta des cultures à St-Rémi : une activité de rapprochement entre les travailleurs étrangers agricoles et la population

AGRIcarrières et l’UPA ont participé à la troisième édition de la Fiesta des cultures qui s’est tenue à Saint-Rémi en Montérégie le 21 août dernier. Cette fête, qui vise à créer des liens entre les travailleurs agricoles étrangers et la population locale a permis, malgré la pluie, de recevoir plusieurs milliers de visiteurs. Soulignons que dans la région de la Montérégie-Ouest,  près de 2500 travailleurs agricoles étrangers évoluent dans près de 115 fermes et plus de 90% d’entre eux reviennent année après année.

 Consulter la nouvelle

 

Un guide pour intégrer les travailleurs agricoles étrangers temporaires sur le territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Un guide unique de références et de ressources, à l’intention des quelque 2500 employés étrangers temporaires qui occupent des emplois saisonniers de quatre à six mois, sur le territoire de la Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, a été publié.

Consulter la nouvelle

 

 

AGRICARRIÈRES ÉTAIT PRÉSENT... 
 

 

Fiesta des cultures,  Saint-Rémi

     

 

21 août 2010

 

 

                                                        

 

 

COMMENTAIRES
Vous avez des commentaires sur le bulletin Flashes, formation et main-d'oeuvre, n'hésitez pas à les faire parvenir à l'adresse suivante: reneegagne@agricarrieres.qc.ca


 

 
 
 
 
 
 

 

Message du président

Comme vous le savez, AGRIcarrières s’implique grandement dans le développement et la reconnaissance des compétences en milieu de travail. C’est la raison pour laquelle il déploie des efforts considérables à la promotion du programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT).  Aussi, le comité sectoriel a la chance de pouvoir compter sur le soutien de précieux collaborateurs pour sensibiliser les employeurs et les travailleurs du secteur agricole à l’importance du PAMT.

Pour ce faire, des outils promotionnels ont été réalisés et distribués notamment lors des présences d’AGRIcarrières  à des événements ciblés, par l’entremise du  réseau des Centres d’emploi agricole et aussi encartés dans « PORC Québec »  et « Le producteur de lait québécois ». De plus, des publicités sous la forme originale de roman-photo en quatre épisodes ont été publiées dans ces mêmes magazines  grâce à la collaboration de la Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ) et de la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ). 

Aussi, un concours intitulé « Des employés du tonnerre »  a été initié par la FPPQ.  En effet, lors de l’Expo-Congrès du porc 2010, une bourse de 500 $ tirée au hasard parmi les apprentis des entreprises porcines inscrites  à un PAMT a été remise à M. Martin Audet (Ferme Dam Saint-Elzéar-de-Beauce) par M. Jean-Guy Vincent, président de la FPPQ.

L’appui indéfectible de ces fédérations est une garantie du succès du PAMT pour les métiers d’ouvrier en production laitière et d’ouvrier en production porcine. Le nombre d’ententes d’apprentissage signées en est la preuve. Selon les données fournies par la Commission des partenaires du marché du travail, le nombre s’élevait à 671 au 1er mai 2010. J’en profite d’ailleurs pour féliciter ces entreprises qui ont pris le virage de l’apprentissage.

D’autres partenaires contribuent aussi favorablement à la promotion et à la distribution d’information entourant le PAMT. Le Syndicat des producteurs en serre du Québec s’investit largement pour faire connaitre le nouveau PAMT pour l’ouvrier serricole, lancé en mai dernier.  AGRIcarrières peut également compter sur le  soutien des Centres d’emploi agricole et des agents des Centres locaux d’emploi (Emploi-Québec) ainsi que sur la contribution de la Commission des partenaires du marché du travail.
 
Je ne répéterai  jamais assez que le développement et la reconnaissance des compétences sont des leviers essentiels à la gestion des ressources humaines. Ils améliorent notablement la performance générale des entreprises agricoles, tout comme la productivité des travailleurs et la rétention de la main-d’œuvre dans le secteur.  En plus, la reconnaissance des compétences des travailleurs agricoles apporte à ces derniers la fierté d’exercer un métier qui est reconnu.

Les métiers agricoles évoluent au même rythme que les entreprises du secteur et, de ce fait, ils nécessitent plus de compétences et de qualifications. En ce sens,  AGRIcarrières  explore la faisabilité d’élaborer des normes professionnelles qui permettront ensuite de mettre en place des PAMT ou d’autres stratégies de développement de la main-d’œuvre pour les métiers où des besoins s’expriment.  À l’heure actuelle, les métiers d’ouvrier en production végétale et d’ouvrier en production avicole sont à l’étude afin d’évaluer la pertinence d’une norme professionnelle dans ces secteurs d’emploi.

Je remercie sincèrement tous ces collaborateurs qui permettent ainsi un important rayonnement du PAMT auprès du monde agricole.



Pierre Lemieux
Président

 

Nombre d'ententes PAMT signées pour l'ensemble du Québec

Le bulletin Flashes formation et main-d'oeuvre est publié par AGRIcarrières, le Comité sectoriel de main-d'oeuvre de la production agricole grâce à la contribution financière de la Commission des partenaires du marché du travail.
© 2010 AGRIcarrièresDésabonnement