Production animale
Métiers

Les métiers retrouvés dans ce sous-secteur sont les suivants :

  1. Producteur ovin
  2. Ouvrier agricole en production ovine

Ovine | agneaux et moutons

La production ovine est l’élevage de l’agneau, principalement pour la viande. La production de lait et de fromage est plus limitée mais connaît une croissance. La vente d’animaux reproducteurs est également un débouché intéressant pour les producteurs.

Selon leur âge et leur poids à l’abattage, les agneaux sont classés en trois catégories : l’agneau de lait, l’agneau léger et l’agneau lourd. La demande pour l’agneau de lait et l’agneau lourd est la plus importante et ces produits représentent 90% de la production québécoise de viande ovine. L’agneau de lait est principalement couru par les populations d’origines italienne et grecque, particulièrement lors des fêtes de Noël et Pâques.

En 1993 et 1997, le cheptel québécois est passé de 65 000 à 118 900 brebis. En 1998, la production ovine affichait une valeur des ventes de près de 10 millions de dollars.

En 1997, on comptait au Québec 930 exploitations ovines. En 1996, on dénombrait, dans la production ovine, 1 231 emplois dont 1 003 étaient surtout occupés par la main d’œuvre familiale. 228 postes étaient comblés par la main-d’œuvre engagée; 89% de ces postes étaient saisonniers et 11% permanents.

La viande d’agneau est de plus en plus en demande au Québec car les consommateurs sont à la recherche d’une plus grande diversité de produits nutritifs et de bonne qualité. Pourtant, la production québécoise ne comble qu’environ 25% de ces besoins; le potentiel de développement pour le marché intérieur est donc majeur.