Production animale
Métiers

Les métiers retrouvés dans ce sous-secteur sont les suivants :

  1. Producteur d'animaux à fourrure
  2. Ouvrier agricole en production d'animaux à fourrure

Animaux à fourrure

La production d’animaux à fourrure au Québec regroupe l’élevage des visons et des renards pour la vente de la fourrure.

En 1997, il est estimé que l’industrie canadienne de la fourrure a généré un revenu de 800 millions de dollars. La même année, les exploitations d’élevage d’animaux à fourrure représentaient une valeur à la vente de l’ordre de deux millions de dollars.

En 1998, on comptait au Québec 58 exploitations d’animaux à fourrure. De ce nombre, 17 produisaient des visons d’élevage et 41 produisaient des renards d’élevage.

En 1996, on dénombrait dans ce secteur 137 travailleurs, en bonne partie issues de la famille. Le secteur aurait embauché 68 employés hors du milieu familial, principalement pour des emplois saisonniers.

Entre 1994 et 1996, le nombre de peaux récoltées est passé de 44 520 à 60 000, soit une augmentation de 36%. Cette hausse est principalement attribuable à la production de visons d’élevage qui a connu une croissance de 42% du nombre de peaux entre 1994 et 1997. La production d’animaux à fourrure est ainsi en relance après quelques années de régression et on prévoit un développement de consommation québécoise des produits de la fourrure confectionnés au Québec.